27 novembre 2014

Ootd, Outfit Of The Day... ou ESE, éthique sur l'étiquette ?

OOTD. Instagram.

Tous les jours une tenue différente, toutes les semaines (je suis gentille) une nouvelle fringue.

Trouver la version "pascher" de la pièce tendance chez Zara, Pimkie, Kiabi et craquer, craquer, craquer... 

"Vas-y, fais-toi plaisir !" "C'est pas cher !" "Tu as raison ça fait du bien!" "C'est une sacrée affaire !" "Tu as l'oeil pour dénicher la pièce tendance.. chez Pimkie ! waouh ! j'y cours !"

Craquer, craquer, craquer...

"Il lui faut un nouveau manteau : au choix 1)spécial maternelle 2)spécial rentrée 3)mi-saison 4)spécial activités extérieures 5)grand froid"

"Il lui faut sa tenue de Noël de cette année"

"Il lui faut des sandalettes à brides, mais aussi des tongs, et des toiles aussi, mais elle ne peut pas se passer des babies en cuir. Et puis des baskets. Et puis des bottes de pluie. Et des bottes fourrées."

"Vas-y, fais-toi plaisir !" "C'est pas cher !" "Tu as raison ça fait du bien!" "C'est une sacrée affaire !" "Tu as l'oeil pour dénicher la pièce tendance.. chez Kiabi ! waouh ! j'y cours !"

Craquer, craquer, craquer...

 

Dhaka_Savar_Building_Collapse

Rana Plazza, Bangladesh, avril 2013

* * *

Je ne peux plus.

Je ne peux plus agir comme je le faisais.

Une travailleuse Cambodgienne, mère de famille est à un atelier de finition des jeans. Sa spécialité ? Coudre 1000 braguettes par jour. Des jeans de grossesse. Elle a deux enfants, un loyer et des médicaments à payer. Elle travaille 6 jours sur 7 et elle doit... emprunter, s'endetter car son salaire ne lui suffit pas !

C'est injuste. Ca ne va pas.

Le collectif "ETHIQUE SUR L'ETIQUETTE" fait un travail remarquable de sensibilisation pour que les enseignes bougent et prennent leurs responsabilités.

Que les acheteurs de chez H&M, Zara, Pimkie... cessent de demander à chacune de leur visite au Bangladesh, Cambodge ou ailleurs à leurs fournisseurs de produire encore plus et encore plus vite. Non, je ne veux plus de collection "capsule". Ca suffit ! Je n'ai pas besoin de vitrines renouvellées chaque mardi !!... 

Besoin de se changer les idées à l'heure du dej/pendant la sieste du petit ? Préférons la médiathèque, ou marcher au Vert ...

0c04c7271257cdbeba6ea06098800c7d

photo Pinterest

* * *

J'aime la mode et j'aime me créer un style.

Mais je ne le fais plus de la même façon.

J'essaie de ne plus fréquenter les magasins. Si jai besoin d'acheter une nouvelle pièce (pour en remplacer une usée) , je prends mon temps. Un maximum de temps. Pour être sûre de l'utilité de cet achat, et, je cherche la pièce dans le formidable marché des vêtements d'occasion.

Le bon coin, videdressing.com, et tous les dépôts-ventes locaux... Il y a du beau, de la bonne qualité, de la grande marque !! Le cycle de vie du vêtement est allongé, on trouve des vetements tendance comme des vêtements dont la coupe ou la couleur nous allait si bien mais que les professionnels de la mode ont jugé hasbeen pour ces 5 prochaines années (taille haute/taille basse... bordeaux/surtout pas bordeaux).

Bref, faire son marché dans l'occasion, c'est formidable, l'impact environnemental et humain est moindre... c'est l'économie circulaire !

4f8ad0b6e237b851f30056c5c3d79e66

photo ici (pas facile de trouver une photo de fille bien habillée ET souriante ;-))

* * *

A écouter, le podcast du Magazine de la Rédaction de france Culture : Made in Bangladesh, le vrai prix de nos habits

 

 


17 novembre 2014

Economie circulaire : un exemple pratique SHARE VOISINS

share-voisins

C'est à la conférence sur l'économie circulaire(*) du salon Marjolaine que j'ai découvert "Share Voisins", un super concept pratique qui permet de se prêter entre voisin des objets qu'il serait inutile d'acheter.

(*)l'économie circulaire est une alternative à la logique : produire-consommer-jeter. Faire tourner les biens entre nous permet de mieux utiliser les ressources et de donner plusieurs vies aux objets qui dorment ou qui seraient jetés.

 

"Share voisins" est une jeune start-up qui met donc en relation des voisins entre eux grâce au site :

sharevoisins.fr 

Il me semble que personne ne s'est encore inscrit dans ma ville, alors je saute le pas, emballée par l'idée.

J'ai créé mon profil et propose ainsi à mes voisins (ceux que je connais déjà et les autres !) ce que nous prêtons avec joie : DVD, jeux de société, escabeau, perceuse, poussette, lit parapluie, moules silicone...

Pourquoi l'idée me plait ? Pour une raison simple : le partage... Je suis tellement reconnaissante de la chance que nous avons de posséder ces biens, d'avoir ces richesses... Que cela me rend encore plus heureuse de les prêter aux autres. 

Gratitude pour l'abondance de la vie... et échange.

"Moins de biens, plus de liens !"

Et puis se tourner vers les autres, être ouvert... acheter moins... utiliser davantage et mieux les objets qui nous entourent... voilà encore des raisons de participer à ce réseau !

tumblr_n3powwRSWh1rp1pulo1_500

Posté par H e l à 08:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,